Visite virtuelle


barre

   propriete

poterne

            

                    


Les extérieurs

Le château est situé à la sortie du village de Droupt, derrière l'église.
Passés l'allée de tilleuls et le verger, on découvre la première poterne du XVIème siècle à l'allure fortifiée et à droite le pigeonnier.


               exterieur               
                                                             pigeonnier                               intpigeonnier    



Après avoir franchi la première poterne, vous pénétrez dans la "basse-cour" avec son petit potager décoratif et son jardin à la française.

La poterne d'entrée, vue de la basse-cour, a retrouvé son pan de bois, ses fenêtres à meneaux et ses vitraux.

L'aile Nord Est des communs, entourant la poterne,  souligne les origines champenoises du château avec ses pans de bois et son torchis. Elle abrite la salle des voyageurs et la salle de garde.
Plus loin, un petit bâtiment en craie abrite un puits et une pièce voûtée qui, au XVIème siècle, servait de chartrier (pièce où l'on rangeait les papiers importants).
Le bâtiment en craie de l'autre côté de l apoterne, à la même époque, servait à stocker les munitions.
 Au XVIIème siècle, le chartrier a été transformé en laiterie. La magnifique grange, construite également au XVIIème siècle, a retrouvé ses pans de bois.

  poterne1          poterne et salle des gardes        intlaiterie       grange



Lorsqu'on se tourne vers le corps principal du château, on est frappé de voir des bâtiments d'époques différentes
 
   puce  Les tours d'angle, la seconde poterne équipée de ses 2 ponts levis,  et les murs extérieurs des communs ont été construits au XVIème siècle par Louis Le Mairat
  puce  La façade du château entra la tour NO et la poterne, a été modifiée, remplacée, par une façade en craie  au XVIIIème siècle par la famille Guillaume de Chavaudon

          
.
                                                             logis                     levis


* * *

Après avoir traversé la deuxième poterne s'ouvre la "haute cour". Les bâtiments s'ordonnent selon un plan carré aux angles duquel sont postées quatre tours dont l'une est arasée à hauteur d'un pied. L'ensemble est entouré d'une première enceinte de douves en eau.

Une belle perspective s'ouvre sur le parc, ceint lui aussi de douves.

Cette double enceinte de douves en eau couvre 8000m2. De ce côté du château le visiteur est transporté au XVIIIème siècle.
Le corps de logis construit à partir de 1714 est un grand logis classique couvert d'un toit à la Mansart. Il abrite des pièces possédant de très belles boiseries, garnies de cheminées, inscrites à l'Inventaire des Monuments Historiques.

Ce château reçoit à la fin du XIXème siècle un très beau jardin d'hiver.


arriere                             grande douve côté galerie



Perpendiculairement au château, à l'arrière, côté parc, un pavillon a été aménagé au début du XXème siècle pour accueillir Madame la Marquise Douairière (la mère de Monsieur le Marquis) lors du mariage de celui-ci.

Actuellement ce pavillon, dont la restauration a été terminée en 2015, permet d'accueillir famille et amis.
- au RC : Salon, salle à manger, cuisine aménagée,WC
- à mi-étage : une chambre située dans la tour du 16ème aménagée au 18ème siècle, avec salle d'eau,
- au 1er étage : 4  chambres dont une suite parentale (chambre d'enfants communiquant avec une autre chambre) salle de bain avec douche et baignoire, WC,
l'ensemble d'un confort moderne.

Situé sur 2 chemins de randonnées, ce pavillon peut notamment devenir étape de cyclotourisme.

                                                                                                                                                            

                                                                                                                                                                                                                                                      retour haut de la page

Les intérieurs

le château remanié au XVIIIème siècle offre six pièces visibles en visite guidée : la petite entrée, la salle à manger, le salon, la salle de billard, la tour et la galerie.
Les boiseries et les cheminées des pièces de réception sont inscrites à l'Inventaire des Monuments Historiques.


La salle à manger a conservé ses boiseries.

Les volets intérieurs ont été restitués.

Le dallage en pierre avec cabochons de marbre a été reposé.
       
 

                              Un magnifique poêle hollandais complète l'ensemble.                          manger




salon



Le salon possède de très belles boiseries,  restaurées en conservant au maximum les bois anciens.
Un plancher a été posé à l'ancienne, modèle "petit Versailles".

Une cheminée de marbre de Carrare orne la pièce.
Le contre-cœur en fonte porte les armes de la famille Guillaume de Chavaudon.



                                                                                  








                                La salle de billard accueille la bibliothèque                                   biblio



Une porte dissimulée, très à la mode au XVIIIème, conduit à la tour du XVIème.


L'intérieur de la tour est resté dans l'état dans lequel se trouvait le château en 1983. Cette pièce a vocation de boudoir ou de salon de musique. Le caractère défensif de la tour apparaît avec les meurtrières donnant sur le pont-levis et les douves, du côté de la première poterne. Les superbes boiseries XVIIIème sont actuellement démontées, elles feront l'objet d'une prochaine restauration, avec création d'un plancher en "étoile".



Le jardin d'hiver
a été ajouté à la fin du XIXème.On y rentrait les orangers, les lauriers... Bien que de style différent du reste du château, protégé par les Monuments Historiques, il a maintenant vocation de grand salon utilisé en hiver comme en été.  


             
galerie                        grande table                  Une table de 50 couverts peut y être installée




                                                                * * *

La partie datant du 16ème siècle, non ouverte à la visite, a retrouvé toute son authenticité et constitue un ensemble de vie particulièrement chaleureux.


feu              
debotte                cuisine


                              escalierbois                                            contrepoids  
 

                                                                                                                          Dans la seconde poterne, les contrepoids des 2 pont-levis  qui permettent de faire fonctionner manuellement les 2 ponts.


Les jardins

                                                                                                                                                                                                                                                                                        retour haut de la page
puce   Le jardin à la française

Le jardin à la française est composé de parterres réguliers, ponctués de taxus. Il suit un tracé géométrique régulier. C'est en étudiant les plans et les aspects de la construction que la présence d'un jardin à la française devant le château s'est imposée.

puce   Le potager décoratif

Un petit potager décoratif a été aménagé sous les fenêtres du salon comme il était de coutume de le faire au XVIème siècle.
Il emprunte deux traditions : la coutume des moines de planter leurs légumes dans des parterres en forme de croix, celle de la Renaissance italienne d'entourer les parterres de buis taillés.

Potager


puce   Un jardin de plantes aromatiques et médicinales est installé sous les fenêtres des anciennes cuisines.

jardin d'herbes


  puce  Un "chemin de roses" longe la grande douve pour contourner le château.
         On accède au parc en passant par un petit pont qui enjambe la petite douve ceinturant le parc.



              rosiers     
         pontparc     parcarriere



              En hiver le parc fait réver.....

               hiver7        hiver11        hiver19

                                                                                                                                                                                               retour haut de la page
       
                                                                                                                                                                                                                                    
   puce  des cygnes animent les douves...et les nettoient !                                                      puce Et  Il n'est pas rare d'apercevoir des chevreuils dans le parc ...                                                                 
                                                            
              cygnes                                               chevreuil              chevreuilbuvant